Accueil Travaux et rénovation 10 choses utiles à savoir sur la rénovation de salle de bain

10 choses utiles à savoir sur la rénovation de salle de bain

par Patrick

La rénovation de grandes ou petites salles de bains est un travail exigeant qui nécessite une sélection judicieuse d’articles visant à améliorer l’esthétique et l’utilisation de l’espace disponible. Tous les travaux doivent être axés sur la création d’un environnement harmonieux et hautement fonctionnel, un objectif qui peut être atteint en demandant conseil à un architecte ou à d’autres professionnels du domaine. Dans tous les cas, avant d’intervenir, il est bon de connaître ces 10 choses utiles nécessaires pour réaliser une rénovation sans problèmes .


Planifier la rénovation avec une attention particulière à chaque détail

Tout d’abord, il est essentiel de partir d’un plan défini prenant en compte toutes les modifications à apporter à la salle de bain, du remplacement des systèmes de plomberie et de chauffage aux éventuels travaux d’entretien des murs et des plafonds, en passant par l’installation d’une baignoire, une cabine de douche et autres meubles ou accessoires de salle de bain.


Mettre en place une salle

Une rénovation est une bonne occasion de mettre à jour la maison et de suivre les règlements de la maison imposés par certaines municipalités. Plus précisément, les conseils locaux exigent que la salle de bain dans laquelle se trouvent les toilettes soit éloignée de la cuisine. En d’autres termes, il doit y avoir un hall entre les deux espaces qui sert d’antichambre, de couloir ou de zone d’accès similaire, délimité par des portes et des fenêtres. Si la pièce est assez grande, vous pouvez surélever un mur et construire un dressing, où vous pouvez placer le lavabo ou d’autres meubles.


Ventilation salle de bain

Entre autres règles à respecter, lors des travaux de rénovation, il y a celles concernant l’éclairage. La réglementation municipale exige que, en l’ absence de fenêtres , un système de ventilation mécanique soit installé dans la salle de bain . Il est important d’être informé de ce problème, si la pièce n’a pas de fenêtre ou s’il n’y a aucune possibilité d’en ouvrir une nouvelle.


Taille minimum

Les règlements de la ville sur la construction et l’assainissement peuvent également indiquer la taille minimale de la salle de bain . Avant de commencer tout travail, il est nécessaire de demander des éclaircissements au bureau technique de la commune où se trouve la maison. Par exemple, à Milan, la salle de bain doit avoir au moins un mur d’au moins 120 cm de long.


Système électrique

Le système électrique doit être conçu et construit conformément à la loi afin de garantir la sécurité de l’environnement. Plus précisément, si sur le même mur se trouvent à la fois le système électrique et le système de plomberie, il est nécessaire de se conformer aux normes CEI 64-8 , en positionnant les prises à la distance requise de l’alimentation en eau.


Installations au sol

Lors de la rénovation de la salle de bain, mieux vaut opter pour des systèmes de pose au sol , afin de laisser les murs exempts de composants techniques et de faire un travail conforme aux lois en vigueur. De plus, une fois les systèmes hydrauliques et électriques posés, avant de procéder aux chapes et revêtements, il est important de prendre une photo des différentes canalisations. Cette image peut être particulièrement utile à l’avenir en cas de dysfonctionnement ou de fuite.


Articles sanitaires

Les sanitaires doivent être placés de préférence côte à côte dans la salle de bain, afin de faciliter l’utilisation mais aussi pour un impact visuel agréable. Pour cela, vous devez disposer d’au moins 120 cm d’espace disponible sur le mur, pour une toilette et un bidet de dimensions standard. Si les dimensions du mur sont plus petites, vous pouvez opter pour des sanitaires petits et compacts, tels que ceux qui ne dépassent que de 45 cm ou 50 cm qui sont une alternative viable aux appareils standards qui dépassent de 55/57 cm. Sinon, vous pouvez installer les sanitaires les uns devant les autres. Dans ce cas, il faut considérer que le bidet et les tuyaux de vidange des toilettes doivent être rapprochés et que le tuyau d’évacuation doit avoir une pente correcte.

Carreaux de sol et de mur

Les carreaux de sol et de mur de la salle de bain doivent non seulement être raffinés sur le plan stylistique, mais également fabriqués à partir de matériaux imperméables, faciles à nettoyer et résistants. Ces caractéristiques peuvent être facilement trouvées dans le grès. Un autre élément notable est le carrelage mural qui doit atteindre la hauteur imposée par les règlements de la ville. En l’absence de toute indication à ce sujet, il est recommandé que la hauteur ne dépasse pas la moitié de l’ensemble du mur. Quant au plafond, il doit être revêtu d’une peinture anti-moisissure spécifique.


Remplacement des sanitaires

Si la rénovation de la salle de bain n’inclut pas les travaux sur les tuyaux mais uniquement le remplacement des sanitaires, baignoires, receveurs de douche ou robinetterie, il est bon d’opter pour un équipement de salle de bain compatible avec les branchements existants. Avant d’acheter de nouveaux appareils sanitaires, il est conseillé de vérifier le système de drainage des anciens appareils sanitaires afin d’éviter le risque de travail supplémentaire pour l’installation des nouveaux.


Remplacement des carreaux

Rénover une salle de bain ne signifie pas nécessairement démolir; si vous souhaitez uniquement changer les carreaux ou les revêtements, vous pouvez recourir à des solutions de chevauchement. Il existe dans le commerce des carreaux de grès cérame d’une épaisseur de 2-3 mm, qui peuvent être posés sur les anciens carreaux à l’aide de colles spéciales.

Articles Liés

Laissez un commentaire